Les katas avancés

 

Ce groupe de katas est constitué des kata Tekki, Bassaï et Kanku

 

On raconte que les kata Tekki furent les préférés de senseï Gishin Funakoshi. Tekki était originellement un unique kata appelé Naihanchi qui se déroulait de façon rectiligne sur le côté, le tout en Kiba-dashi et senseï Funakoshi, dans un souci de compréhension sans doute, l'a divisé en trois parties.

Ainsi, on trouve :

Tekki shodan, Tekki nidan et Tekki sandan

 


 

Bassaï signifie en japonais transpercer la forteresse, et le bunkaï de ce kata illustre bien la dénomination de ce kata. En effet, originellement un seul kata Bassaï constituait le Naha-té, et le shotokan en a conservé deux formes, une grande et une petite.

Ainsi, on trouve :

Bassaï Daï (Bassaï "grande forme") et Bassaï Sho (Bassaï "petite forme")


 En japonais, Kanku signifie regarder vers le ciel, à l'image du mouvement d'ouverture du kata. Tout comme Bassaï, dont les origines sont similaires, Kanku qui était autrefois un unique kata, est aujourd'hui divisé sous deux formes, une grande forme et une petite forme.

Ainsi, on trouve :

Kanku Daï (Kanku "grande forme") et Kanku Sho (Kanku "petite forme")

SIK SEYNOIS - C/o Mme Pioppa - 35, rue Louis Blanqui - 83500 La Seyne sur mer